Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La philosophie de la vie. La vie des soins palliatifs.

La philosophie de la vie. La vie des soins palliatifs.

Vivre est-ce si simple? La vie est fragile, lorsque la maladie est là, l'écriture, la parole et l'amitié donnent sens...

Respect dû au défunt : le certificat de décès et l'obstacle médicolégal/ intérêt de la médecine légale et police scientifique

Lors d'une mort violente, suspecte, suicide ou homicide, des recommandations et compétences sont nécessaires, tant sur le plan médical, d'où la présence d'un médecin légiste, que sur le plan policier, un officier policier compétent doit enquêter, et ceci avec information immédiate du Procureur de la Républiquequi décide du suivi de l'enquête et de l'autopsie et donne l'autorisation de l'inhumation. 

 

L’obstacle médico-légal est défini dans l’article 81 du code civil qui précise que :
« Lorsqu'il y aura des signes ou indices de mort violente, ou d'autres circonstances qui donneront lieu de le soupçonner, on ne pourra faire l'inhumation qu'après qu'un officier de police, assisté d'un docteur en médecine ou en chirurgie, aura dressé procès-verbal de l'état du cadavre et des circonstances y relatives, ainsi que des renseignements qu'il aura pu recueillir sur les prénoms, nom, âge, profession, lieu de naissance et domicile de la personne décédée ».

 

Doc certificat de décès et obstacle médicolégal, Dr Rémi COSTAGLIOLA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article